Deux générations pour un même toit

Louise, 80 ans, retraitée à Bron, et Clémentine, 24 ans, étudiante en Architecture à Lyon, n’avaient a priori aucune raison de se rencontrer, et pourtant, depuis le mois de septembre, elles vivent ensemble. Elles ont tenté la cohabitation intergénérationnelle grâce à l’association ESDES intergénérations. Pour Louise, malheureuse depuis le décès de son mari, la présence de Clémentine trompe sa solitude et éclaire ses journées. Clémentine, de son côté, ne souhaitait pas vivre seule dans une ville inconnue. Chacune d’elles bien sûr garde ses propres activités et son autonomie, dans un respect mutuel.

 

 

> Voir la revue de presse